un ssecheux sur la langue !

Il y a les frisés, les raides, les touffus, les ras, les cendrés,  mais aussi les rouges, ou encore les bleus ! et à un cheveux près ils sont des millions et peuvent très vite se dresser sur notre tête à la première occasion ! je m'explique : 

en cherchant qqles infos sur la façon de réaliser  de très belles boutonnières, j'interroge ma belle-mère,  qui a appris  à coudre  à l'école des filles, et là elle me délivre un secret qui me fit "dresser les cheveux sur la tête "! Comment apprendre à  coudre en temps de guerre, lorsque les matériaux sont rares et chers ? peu de tissu, peu de fil et gaspillage interdit !!

alors  c'est très simple, en arracher un ! oui mais un quoi ? ben un cheveux et tant qu'à faire celui de sa voisine de classe ou de sa frangine ! et c'est ainsi que les fillettes apprenaient à coudre des boutonnières : avec un cheveux en guise de fil !et comme le cheveu est une matière très solide, il ne cassait jamais et pouvait être réutilisé à l'infini, ou presque ...

incroyable, non ? je suis fan de ce genre d'histoire, et si possible en lien avec la couture, j'en rafole, alors si vous en avez sous votre bonnet, n'hésitez pas, envoyez les moi, je les mettrai en ligne 

                                                                                                                                                                                                                        mimi

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×